vendredi 10 juin 2011

Une année folle!!

Que de travail et de labeur depuis la reprise des vignes mi-février de cette année, et pour cause: une année folle, qui amène la végétation à près d'un mois d'avance sur les normales saisonnières.
Ainsi, la taille tout juste terminée, les pleurs de la vigne sont là signe du redémarrage de la circulation de sève:



Puis vient le débourrement déja précoce ( tout début Avril),













Ensuite, la vigne galope littéralement, grillant les étapes, et obligeant le vigneron débutant que je suis à mélanger les travaux habituellement successifs: ébourgeonnage et relevage.

un peu de pioche aussi pour se débarasser des ronces un peu envahissantes par endroits: ça fait les biscotos!













Heureusement, des renforts viennent régulièrement m'aider  à faire face: merci à Michel, Papa et Maman (on a toujours besoin d'eux!!), Nico...

On passe vite du stade 4-5 feuilles (début des traitements)

aux stades annonciateurs de la fleur:



Et la floraison justement, arrive très (trop?) vite: 20 mai sur les chardonnay, 25 sur les Altesses et Mondeuses (quelques jours plus tardives).... Ce qui annonce des vendanges très.... chaudes au mois d'Août!!

La chaleur et des pluies régulière: le bonheur de la vigne qui pousse et brille de mille feu au soleil de juin. De nouveau "relever" les pampres dans le palissage, puis cisailler pour "épointer" et favoriser le fruit au lieu de la croissance en feuilles...



Pas de répit, mais quel bonheur de travailler dans ces conditions estivales tout le printemps!
Quant à la sécheresse qui sévit dans bien des régions, elle ne touche pas trop durement le Bugey, toujours plutôt suffisamment arrosée (1000 mm/an!! en moyenne!). Et sur Argis, de petites pluies régulières ont permis à la vigne de suivre sont bonhomme de chemin sans encombre, et surtout sans maladie!!!

Presque plus qu'à attendre les vendanges dorénavant, en essayant de contenir les sangliers qui pourraient bien être aussi tentés de m'aider à leur manière à récolter!!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire