vendredi 31 mars 2017

2017 ANNEE DU RENOUVEAU!

Je trouve quelques instants pour sortir ce blog de son mutisme latent depuis près d'u a an, quelle année, une année 2016dont je me souviendrais longtemps mais ps vraiment en bien, une année a oublier donc...
 En effet même si la fin d'hiver nous a vu épargné par le gel quand tant de vigneron de France ont vu leur recolte saccagée en une ou deux nuits, c'est le deluge qui s'est abattu sur nous tout le printemps qui a fait de cette année un calvaire dans les vignes! deja tres occupé par les travaux de renovation à la grange de la pavaz, pour y aménager notre future chez nous avec ma chère et tendre.  le temps pourri m'a contraint à mettre les bouchées doubles pour preserver les vignes de s assauts répétés du mildiou q profitant des conditions tres humides continuelles.. En bio on traite avec des produits naturels, peu offensif du coup quand il pleut, on traite souvent!chaque semaines de juin en fait... et commez je changeait de chenillard, le precedent vendu et le nouveau pas arrivé tout cela a du etre fait a dos d'homme, travail ereintant au possible.. et alors qu'on enrevoyait la fin du calvaire vers le 10 juillet et que nous emmenagions dans notre nouvelle demeure à la pavaz, le 13 juillet au soir patatrac, malaise, urgence hopital neuro à lyon pour cause d'un avc ischemique, je passe les deuX opérations, puis unE hemorragie cerebrale qui a bien falli m'emporter...  puis 4 jours de coma suspendu entre vie et mort... avec au final beaucoup de peur et pas tant de mal, une main très engourdie et une paralysie faciale qui me gene encore tres peu.. Et puis 5 mos de reeducation à henry gabriel, st genis laval a regarder filer l'été et essayer de comprendre ce qui m'est arrivé... et les vendanges qui arrivent avec retour du grand soleil et de la chaleur, grand merci aux copains vignerons solidaireS Francois, Greg et Jean- Christophe qui ont assuré l'interim dans les vignes jusqu'a la fin de saisoN. Francois et  Gregoire qui m'ont acheté les raisins et sauvé ce millésime qi était bien compromis pour moi. Pas de vin donc aux grangeons de l'albarine en 2016 année noire, excepté une micro- cuvée de vin de paille de chasselas que j'ai pu vendanger sur un week end de permission de l'hopital!